News

Pierre Ménès Monaco cartonne, Lyon abandonne

  • Article
  • 11 Févr. 2017

Paris et Monaco ont fait le job en même temps que le spectacle et poursuivent leur duel en tête du classement. Rien ne va plus pour Lyon, qui voit le podium s'éloigner...

Monaco cartonne, Lyon abandonne

Cette 25e journée avait commencé vendredi avec la très jolie victoire du PSG à Bordeaux. Par trois buts d'écart, comme en demi-finale de la Coupe de la Ligue, mais face à des Girondins qui ont été meilleurs cette fois-ci. Comme l'a dit Gourvennec, Bordeaux a existé dans ce match. Mais il en aurait fallu beaucoup plus pour gêner ce PSG qui n'a montré aucun signe de distraction avant son match face au Barça.

Paris a su marquer ses buts dans des moments clés. Le premier sur une superbe volée de Cavani à la réception d'un renvoi de la tête dans l'axe de Jovanovic, le second avec ce super ballon piqué de Di Maria sur un caviar de Verratti et le troisième sur une nouvelle superbe volée de Cavani suite à un centre déposé par Di Maria. Avec cette prestation, on peut penser que l'Argentin a gagné sa place pour le Barça... On a aussi pu remarquer que le PSG avec ou sans Verratti n'est pas du tout le même. Ce n'est pas un scoop, on est d'accord. Le petit Italien apporte de la fluidité et du génie dans la passe et fait vraiment la différence au milieu. Enfin, on a pu constater que Trapp, c'était quand même autre chose qu'Areola.

Dans l'après-midi, Lyon a subi à Guingamp sa dixième défaite de la saison, après avoir pourtant bien débuté le match et ouvert rapidement le score par Lacazette. Mais les Rhodaniens ont connu un trou d'air de trois minutes. Trois minutes pendant lesquelles la défense lyonnaise a été tout simplement ridicule. Clairement, ce n'est pas possible de gagner des matchs avec une défense et un milieu pareils. Je ne comprends pourquoi Génésio s'entête avec ce 4-2-3-1 puisqu'il est évident que deux milieux seulement, ça ne suffit pas. C'est une grosse contre-performance pour Lyon, qui les élimine quasi définitivement de la course au podium et qui les oblige maintenant à regarder derrière eux. En cas de victoire dimanche, Saint-Etienne et Marseille reviendront à un point...

En soirée on a eu droit à la balade annoncée de Monaco face à Metz. Les Lorrains ont débuté en jouant à dix derrière et se sont retrouvés menés 2-0 au bout de dix minutes de jeu. T'as envie de leur dire : "Mais à quoi ça sert ? Vous en avez déjà pris sept à l'aller et vous revenez en essayant de garer le bus ?" Metz est relativement bien classé et pouvait essayer de prendre ça comme un match bonus, en prenant des risques et en se lâchant. Mais non. La fameuse frilosité made in Ligue 1... Eh bien quand elle est punie comme ça, c'est un peu rassurant.

Mbappé ira très, très loin...

On aura assisté dans ce match à un nouveau doublé de Falcao, mais aussi et surtout au triplé de Mbappé. Qui serait d'ores et déjà titulaire dans 18 des 19 autres clubs de Ligue 1 et qui est bien géré par Jardim, même si je pense qu'il pourrait jouer encore un peu plus. Ce gamin a une vitesse d'exécution incroyable et il a en plus la finition de Thierry Henry. Lui, il va aller très, très loin. Ce match aura cependant été gâché par l'attentat de Rivierez sur Boschilia, qui est sorti gravement blessé. Comment l'arbitre peut-il ne pas sortir le rouge après ce tacle de boucher ? C'est insensé.

On signalera également la belle victoire de Dijon sur Caen, dans des conditions dantesques puisque jouée sous et sur la neige. Un match où Diony a fait passe décisive et but. C'est une révélation de ce championnat, il ne sera certainement plus à Dijon la saison prochaine et je pense que le club qui l'achètera fera une sacrée affaire parce que c'est vraiment un excellent attaquant. A part ça, Angers a mis fin à cinq défaites consécutives à l'extérieur en l'emportant à Lille. Alors il y a peut-être des recrues au LOSC, mais elles sont tellement jeunes qu'on ne sait pas encore trop ce qu'elles valent. En attendant, le visage de Lille ne change pas. Après un petit effet Collot, on se retrouve avec les mêmes résultats qu'Antonetti.

Et puis il y a eu la nette victoire de Toulouse, qui bénéficie à plein de l'arrivée d'Andy Delort, qui a marqué son troisième but - et que but ! - en trois matchs sous ses nouvelles couleurs. Braithwaite s'est ensuite réveillé en y allant de son petit doublé avant que Diop ne s'occupe du quatrième but. Alors évidemment, Bastia a encore une fois fini à neuf, avec l'expulsion quasi-hebdomadaire de Cahuzac, qui n'arrive décidément pas à se canaliser et devient un vrai problème pour son équipe. Puis c'est Saint-Ruf qui a pris son rouge pour un tacle délirant sur Jean qui a provoqué le penalty. Enfin, Montpellier qui surfe sur l'effet Gasset l'a emporté 3-0 à Nancy. L'ASNL qui a l'air d'avoir du mal à digérer le départ de Lenglet à Séville.

Pierrot

  • Article
  • 11 Févr. 2017
COMMENTAIRES

Les dernières news

Abonnez-vous !

30 films inédits par mois, séries exclusives, les 3 meilleures affiches de L1 par journée...

 

 

Replay TV

Tous vos programmes en replay sur PC, mobiles et tablettes avec l'application myCANAL

 
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer