News

Pierre Ménès Lyon a tenu le choc

  • Article
  • 16 Mars 2017

Au bout d’un match tendu et au prix d’une souffrance de chaque instant, l’OL a gagné son ticket pour les quarts d’Europa League en sortant la Roma.

Lyon a tenu le choc

On se doutait que cela n’allait pas être un match facile pour l’Olympique Lyonnais. Il ne l’a pas été. Du tout. Face à une équipe de la Roma qui a tout tenté pour inverser la situation, l’OL a eu le mérite d’ouvrir le score au quart d’heure de jeu grâce à une tête de Diakhaby à la réception d’un coup-franc de Valbuena. Sauf que la Louve a égalisé dans la minute suivante par Strootman et a ensuite monopolisé le ballon. Côté lyonnais, on n’a alors plus vu grand chose hormis les parades à répétition de Lopes, qui s’est imposé à plusieurs reprises et avec fermeté dans sa surface, tellement fermement qu’il en a explosé Diakhaby sur une sortie aérienne.

Globalement, les hommes de Génésio ont eu beaucoup de mal à exister sur le plan offensif. Cornet s’est montré décevant et Lacazette était trop esseulé devant. Au milieu, autour d’un Tousart de plus en plus prometteur, ça bossait bien. Et puis défensivement les Gones se sont montrés au niveau, notamment Jallet que j’ai trouvé très efficace, en particulier dans le jeu aérien en fin de match, un secteur où ne l’attend pas forcément.

Cornet et le Colisée

À force de pousser, la Roma a repris l’avantage sur un csc de Tousart, à l’issue une belle action d’El Shaarawy qui venait de rentrer. La fin de rencontre a été pénible mais l’OL a tenu et aurait même dû inscrire un second but libérateur en contre si Cornet ne s’était pas raté à deux reprises. La première sur un service parfait de Morel où il envoie le ballon dans le Colisée. La seconde sur ce tête-à-tête avec Alisson sur lequel il essaie de dribbler le gardien romain alors qu’il avait la place de marquer de façon plus aisée. A ce moment-là, on a eu peur que ces deux gros échecs ne coûtent la qualif à l’OL.

Mais les Rhodaniens ont su résister avec beaucoup de solidarité et confirment leurs progrès récents. En revanche, ils ont probablement bien tapé dans leurs réserves, ce qui leur annonce un match sans doute un peu difficile dimanche au Parc. Mais on n’a rien sans rien et voilà un deuxième club français en quart de finale de Coupe d’Europe, avec l’espoir d’aller encore un peu plus loin dans cette compétition qui, rappelons-le, se refuse toujours aux clubs français. C’est tout ce qu’on peut souhaiter à l’Olympique Lyonnais.

Pierrot

  • Article
  • 16 Mars 2017
COMMENTAIRES

Les dernières news

Abonnez-vous !

30 films inédits par mois, séries exclusives, les 3 meilleures affiches de L1 par journée...

 

 

Replay TV

Tous vos programmes en replay sur PC, mobiles et tablettes avec l'application myCANAL

 
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer