News

Pierre Ménès Lyon l'a bien mérité

  • Article
  • 21 Avr. 2017

Et de deux ! Après Monaco mercredi en Ligue des Champions, l’OL a gagné son billet pour les demi-finales de la Ligue Europa au terme d’un match intense à Istanbul. Déjà un super bilan pour le foot français.

Lyon l'a bien mérité

Nous aurons donc deux clubs français en demi-finale de Coupe d’Europe cette saison, avec la qualification très méritée de l’Olympique Lyonnais, qui s’est créé plus d’occasions que Besiktas dans l’enfer de la Vodafone Arena, même si le début de match a été difficile, avec deux frappes lointaines bien repoussées par Lopez et l’ouverture du score d’une frappe croisée signée Talisca. Les Lyonnais ont égalisé sur un but remarquable de Lacazette, un petit lob suite à un super ballon piqué de Gonalons. 

L’OL semblait alors contrôler le match, mais le second but de Talisca, de la tête cette fois, est arrivé peu avant l’heure de jeu sur la seule vraie faute défensive des Gones. A part cet oubli, la charnière Diakhaby-Nkoulou a été remarquable. On peut d’ailleurs se demander, vu la qualité de sa prestation, pourquoi le défenseur camerounais a été si longtemps laissé à la cave cette saison. Les Lyonnais ont ensuite tout tenté pour égaliser, jusqu’à la fin du match puis jusqu’à la fin de la prolongation. 

On n’oubliera pas que Lacazette avait trouvé le poteau puis la barre avant de sortir blessé ni les innombrables parades miraculeuses de Fabricio, qui s’est très bien rattrapé de sa boulette devant Morel au match aller. A l’image de cette action où il revient comme une balle pour sortir du bout du gant la reprise à cinq mètres de Tolisso. Tolisso qui a encore sorti un match exceptionnel. Le milieu polyvalent de l’OL a pris une dimension incroyable dans cette équipe.

C’était vraiment un très bon match, très agréable à suivre, avec de l’intensité et des occasions. Un quart de finale qui s’est finalement décidé aux tirs au but. Les cinq premiers ont été remarquablement frappés des ceux côtés, avant que deux défenseurs stambouliotes se heurtent à Anthony Lopes, qui a enfin vécu un moment agréable sur un terrain après ses nombreuses mésaventures cette saison. Et c’est Gonalons, lui aussi assez décrié cette année, qui a offert la qualification à son club.

Une qualification encore une fois totalement méritée. Même si au final ils perdent ce match, les Rhodaniens ont montré des qualités qu’on ne leur a pas souvent vues en Ligue 1 cette saison, surtout à l’extérieur. Ce qui prouve qu'eux aussi, quand ils veulent, ils peuvent. Maintenant, on va attendre avec impatience le tirage au sort. Il reste trois bonnes équipes : Vigo, l’Ajax et United. Ce serait sans doute mieux d’éviter Manchester en demie. En tout cas, c’est une super image laissée par cet Olympique Lyonnais offensif et conquérant, un club à mon sens beaucoup trop décrié et détesté en France.

Pierrot

  • Article
  • 21 Avr. 2017
COMMENTAIRES

Abonnez-vous !

30 films inédits par mois, séries exclusives, les 3 meilleures affiches de L1 par journée...

 

Replay TV

Tous vos programmes en replay sur PC, mobiles et tablettes avec l'application myCANAL

 
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer