News

Pierre Ménès Pas de miracle

  • Article
  • 10 Mai 2017

Monaco ne verra donc pas la finale de la Ligue des Champions. Comme à l'aller, l’équipe de Jardim est tombée sur une Juve implacable et supérieure à tous les niveaux.

Pas de miracle

On sait trop bien que, lorsque une équipe comme la Juve a gagné le match aller à l’extérieur, c’est quasiment sans espoir au retour. Alors Jardim avait tenté un coup en alignant un inhabituel 3-5-2. Est-ce cela qui a perturbé la Juve où les Monégasques qui voulaient démarrer pied au plancher ? Toujours est-il que le très probable futur champion de France a très bien entamé la rencontre, avec quelques situations chaudes et surtout un penalty oublié sur l’action où Buffon se rate et percute Falcao. Bon, il faut croire qu’un péno sifflé contre la Juve, ça n’existe pas… 

Tout comme n’existait pas la possibilité d’expulser Chiellini à l’aller pour son coup de coude sur Falcao, ni Mandzukic pour celui d’hier soir sur Fabinho. D’un autre côté, comme Glik n’a pas été exclu après avoir piétiné Higuain comme un homme préhistorique, on va dire que l’arbitrage a été faible et laxiste. Une constante dans cette Ligue des Champions, d’ailleurs. Je trouve en effet que les hommes en noir n’ont que rarement été à la hauteur des joueurs et des équipes qu’on a pu voir dans cette compétition.

Globalement, le match a été d’une bonne tenue, mais surtout grâce à la Juventus, qui après ce quart d’heure inaugural difficile, a écrasé la rencontre de toute sa puissance, physique autant que technique. Dybala est un joueur absolument exceptionnel et Daniel Alves termine cette double confrontation avec trois passes décisives plus un but - et quel but ! La différence s’est faite là-dessus et sur le fait que les individualités monégasques ont été moins brillantes que lors des tours précédents. C’est valable pour Falcao et Bernardo Silva, notamment.

Ça l’est moins pour Mbappé, qui a marqué et beaucoup oeuvré sur le front de l’attaque malgré le peu de ballons potables qu’il a eu à jouer dans la partie. Je pense que ses prestations contre la Juve ont encore augmenté sa valeur et tous les fantasmes qui entourent le jeune prodige monégasque. L’ASM s’arrête donc en demi-finale, un résultat remarquable pour une formation qui avait commencé sa saison européenne fin juillet. Désormais, il suffit aux joueurs du Rocher de finir le boulot dimanche afin de remporter ce titre de champion de France qu’ils méritent tant. Pour ce qui sera donc leur unique trophée cette saison. 

 

Pierrot

  • Article
  • 10 Mai 2017
COMMENTAIRES

Abonnez-vous !

30 films inédits par mois, séries exclusives, les 3 meilleures affiches de L1 par journée...

 

 

Replay TV

Tous vos programmes en replay sur PC, mobiles et tablettes avec l'application myCANAL

 
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer