News

Pierre Ménès Lyon marche sur les Verts

  • Article
  • 06 Nov. 2017

L’OL a remporté le derby sur un score sans appel, l’OM a fait exploser Caen, Nice a assuré le minimum et Lille a enfin gagné un match.

Lyon marche sur les Verts

On va vite passer sur Nice-Dijon, un match sans grand intérêt péniblement remporté par des Azuréens qui ont mis fin à une terrible série de six défaites consécutives, ponctué d’un penalty de Balotelli et d’une expulsion du même Balotelli, un peu sévère à mon sens. Cela fait trois points importants pour le Gym, mais c’est vraiment tout ce qu’il y a à retenir de ce match qui ne rassure pas pour la suite de la saison niçoise. 

Il y avait deux matchs à 17h. Le premier à Saint-Symphorien, où un LOSC pourtant mal en point a dansé sur le cadavre messin. Maignan a permis à Lille de rester en vie en multipliant les arrêts devant des Lorrains auteurs d’un bon début de match mais qui ont raté trop d’occasions, à l’image de celle de Roux sur la mauvaise passe de Ballou-Touré. Un penalty stupidement concédé par Rivierez pour une faute sur Pépé a permis à l’Ivoirien d’ouvrir le score. Après le repos, Bahlouli et encore Pépé sur un ballon perdu par la défense messine ont alourdi le score. Côté Metz, Hantz a bien du boulot. Côté lillois, cette nette victoire va apporter un peu de tranquillité à Bielsa, même si cela ne change pas les graves problèmes internes qui minent le club. 

Dans le même temps, Marseille a fait exploser une équipe de Caen en dessous de tout. Il faudra que Garande nous explique pourquoi il a tripatouillé sa défense, qui était l’une des meilleures de ce début de saison. Les buts olympiens ne sont pas très beaux mais ils sont aussi la conséquence d’une domination totale et d’un étouffement absolu de la défense normande. On a retrouvé l’engagement physique et la bonne agressivité qu’on avait vue lors du Classico. Marseille enchaîne les bons résultats, le duo Gustavo-Anguissa rayonne, Thauvin est très bon, Ocampos compense ses limites techniques par un engagement incroyable… C’est un bon OM qui a fait plaisir à ses supporters et a peut-être fait oublier un peu l’affaire Evra. 

Fekir, fesses et fumigènes

Et puis en soirée, on attendait beaucoup du derby Sainté-Lyon. Mais le suspense a été de courte durée puisque le match a basculé en deux minutes, quand Hamouma a perdu son duel face à Lopes et s’est claqué en tirant le corner qui suivait en retrait vers Selnaes, qui s’est transformé en passe pour Fekir. Dix secondes plus tard, Aouar servait Memphis pour l’ouverture du score des Lyonnais. 

À partir de là, la supériorité physique et technique de l’OL était trop évidente. Il y a eu un deuxième but inscrit par Fekir d’une belle frappe de 20 mètres sur laquelle le capitaine lyonnais se balade sans opposition dans le camp stéphanois sur 25 mètres, puis l’expulsion de Lacroix pour un tacle odieux sur Fekir qui a bien failli lui péter le genou. Derrière, les buts se sont enchaînés : Mariano, Traoré, puis Fekir pour le doublé…

Le meilleur joueur sur le terrain a malheureusement terni son grand match par ce chambrage devant les supporters stéphanois. Alors bon, je suis assez d’accord avec lui sur le fait que montrer son maillot n’est pas non plus dramatique. Il ne leur a pas montré ses fesses non plus. Et il faudra m’expliquer comment, dans ce stade qui a accueilli l’Euro il y a moins d’un an et demi, il est possible de faire rentrer des kilos de fumigènes - qui ont interrompu le match dès le coup d’envoi - et comment le terrain peut être envahi aussi facilement par un troupeau de crétins. 

Ce n’est pas la première fois qu’on constate ce genre d’indiscipline à Geoffroy-Guichard. Le club est sous le coup de multiples sursis et risque de prendre assez cher sur ce coup-là. Quant à savoir s’il faut dénoncer ou non l’attitude de Fekir, je dirais comme sur le plateau du CFC : il ne faut pas oublier qu’il s’est fait matraquer tout le match (8 fautes subies), qu’il a sans doute eu très peur d’être à nouveau gravement blessé suite au tacle de Lacroix et que, comme Neymar à Marseille, il faut quand même qu’on protège les dribbleurs et les joueurs créatifs de ce championnat, ceux qui nous donnent du plaisir et du spectacle. 

Pierrot

  • Article
  • 06 Nov. 2017
COMMENTAIRES

Abonnez-vous !

30 films inédits par mois, séries exclusives, les 3 meilleures affiches de L1 par journée...

 

 

Replay TV

Tous vos programmes en replay sur PC, mobiles et tablettes avec l'application myCANAL

 
Service LIVE TV Premium

Votre abonnement ne vous permet pas d'accéder au service LIVE TV Premium.

Découvrir le service LIVE TV Premium

EMBED

Fermer